facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Allemagne: des disparus et des blessés après une explosion chez BASF à Ludwigshafen

Plusieurs personnes ont été blessées et d’autres étaient portées disparues lundi après une explosion d’origine indéterminée sur un site du géant de la chimie BASF, dans le port de Ludwigshafen, dans l’ouest de l’Allemagne. « L’explosion suivie d’incendies est intervenue lors de travaux sur un système de pipelines », a indiqué le groupe allemand, qui a fait état, tout comme la ville de Ludwigshafen, de « plusieurs personnes blessées et d’autres encore portées disparues ».
Ni les autorités, ni l’entreprise n’étaient en mesure de fournir un bilan plus précis en début d’après-midi alors que l’incident a eu lieu vers 11H30.
Les causes de la déflagration n’ont pas été déterminées dans l’immédiat, selon BASF. Les opérations de « vapocraquage » sur place, un procédé utilisé dans l’industrie chimique, ont été arrêtées, selon la même source.
L’entreprise n’a pas non plus indiqué quels types de produits chimiques circulaient dans les canalisations touchées par l’explosion.
Les autorités locales ont appelé les populations voisines du quartier de Edigheim « à éviter de rester à l’extérieur et à garder portes et fenêtres fermées » et les jardins d’enfants et écoles ont reçu pour instruction de garder leurs élèves à l’intérieur.
La police locale a elle fait état d’un incendie d’ampleur sur le site et des images diffusées sur les réseaux sociaux montraient une épaisse colonne de fumée noire s’élevant au-dessus du port fluvial situé sur le Rhin, à 80 km environ au sud de Francfort. Outre les secours terrestres, un navire des pompiers a été déployé sur les lieux.
La ville a aussi fait savoir que des habitants se plaignaient d’irritations des voies respiratoires. Des numéros de téléphone d’urgence ainsi qu’un lieu d’information pour les habitants ont été mis en place par l’entreprise allemande.
Le site industriel de Landeshafen Nord où l’explosion a eu lieu traite environ 2,6 millions de tonnes de gaz, liquides inflammables et gaz liquéfiés chaque année. Ce site est un important fournisseur de matières pour les activités de l’entreprise.
Ludwigshafen, ville de quelque 160.000 habitants, abrite le siège du chimiste BASF ainsi que des sites industriels du groupe. L’entreprise y emploie quelque 36.000 personnes, selon la mairie.
Le groupe travaille aussi bien dans le secteur pétrochimique que la production de plastiques, de produits agricoles et d’entretien.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

23 août 2017 Brésil: l'ancien président Collor mis en examen dans le scandale Petrobras

L’ancien président brésilien Fernando Collor a été mis en examen dans le cadre du scandale Petrobras, la Cour suprême du Brésil ayant accepté une dénonciation du Parquet pour corruption passive, blanchiment d’argent et participation à une lire plus

Belga

23 août 2017 Attentats en Catalogne – Deux hommes arrêtés au Maroc suspectés d'être liés aux attaques de Barcelone et Cambrils

Deux hommes soupçonnés d’être liés aux attaques de Barcelone et Cambrils, en Catalogne, ont été arrêtés dimanche au Maroc, indique mardi la chaîne de télévision marocaine 2M. L’un des individus arrêtés est un homm lire plus

Belga

23 août 2017 Brexit – Londres ne veut plus de la compétence directe de la CJUE

Le gouvernement britannique a fait savoir mardi qu’il ne reconnaîtrait plus la compétence directe de la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) après le Brexit, un point de discorde avec l’UE qui veut protéger ses ressortissants. Bruxelles veut que la plus haut lire plus

Belga

23 août 2017 Nigeria: six morts dans l'attaque d'un village attribuée à Boko Haram

Six hommes ont été tués mardi dans un village du nord-est du Nigeria lors d’une attaque de combattants de Boko Haram, a indiqué une milice luttant contre le groupe jihadiste nigérian. Neuf combattants de Boko Haram seraient arrivés vers 14H00 (13H00 GMT) dan lire plus

Belga

23 août 2017 CORRECTION: Le Chili accorde l'asile à des juges vénézuéliens

Le Chili a accordé l’asile à cinq juges vénézuéliens qui ont trouvé refuge dans l’ambassade chilienne à Caracas, a confirmé le ministre des Affaires étrangères chilien Heraldo Munoz mardi. « Nous avons demandé que le gouvern lire plus

Belga

23 août 2017 Le Chili accorde l'asile à des juges vénézuéliens

Le Chili a accordé l’asile à cinq juges vénézuéliens qui ont trouvé refuge dans l’ambassade chilienne à Caracas, a confirmé le ministre des Affaires étrangères chilien Heraldo Munoz mardi. « Nous avons demandé que le gouvern lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/