Agressions près de l'Université de Namur: une quinzaine d'interpellations mercredi midi

Au moins seize interpellations ont eu lieu mercredi midi devant des fast-foods de la rue de la Gare à Namur dans le cadre des différents devoirs d’enquête liés aux agressions commises à proximité du quartier universitaire de la capitale wallonne, a indiqué la porte-parole de la zone de police de Namur, Laurence Mossiat. Le parquet et la police de Namur donneront de plus amples informations sur ces contrôles et interpellations en fin de journée. Moins de dix méfaits commis en bande dans le centre-ville de Namur, soit de la violence verbale, physique ou combinée à un vol, ont fait l’objet d’une plainte auprès de la zone de police de Namur depuis la rentrée académique, avaient signalé mardi le chef de corps Pascal Ligot et le procureur du Roi de Namur Vincent Macq.
Quatre mineurs ont fait l’objet de mesures judiciaires après avoir été interpellés durant le mois de décembre et mis à disposition du juge de la jeunesse. A la suite de ces premières interpellations, des liens ont été mis au jour “entre plusieurs faits et des suspects préalablement identifiés”.
Les autorités se veulent “rassurantes dans le contexte que nous connaissons actuellement”. “Nous affirmons à la population namuroise que nous continuerons à accorder toute l’attention requise par la lutte contre ce type de violence.”
Toute personne victime ou témoin d’une agression ou d’un agissement suspect doit appeler le 101 ou la ligne directe de la police de Namur (081/246.611) “le plus rapidement possible” et ne peut diffuser d’éléments pertinents “par d’autres vecteurs tels que les réseaux sociaux…”, insistent parquet et police.

Partager l'article

06 janvier 2016 - 16h14