Agression à Westminster – "Notre ville reste l'une des plus sûres au monde", rassure le maire de Londres

Le maire de Londres, le travailliste Sadiq Khan, a transmis mercredi soir sur Twitter un message se voulant rassurant, à l’intention de la population de Londres touchée dans l’après-midi par une attaque qui a fait 4 morts, en plus de l’assaillant présumé, et environ 40 blessés, selon le dernier point presse tenu dans la soirée par le responsable de l’antiterrorisme au sein de la police londonienne, Mark Rowley. Ce dernier a précisé « ne pas vouloir commenter, à ce stade, au sujet de l’identité de l’assaillant », tout en indiquant que l’hypothèse actuellement privilégiée veut qu’il ait été « inspiré par le terrorisme international ». L’enquête « se poursuit, et avance à grands pas ce soir », a-t-il indiqué en ajoutant que ses services travailleront encore durant la nuit, devant passer au peigne fin « une scène de crime compliquée couvrant une zone étendue ». « Nous avons des centaines d’officiers qui travaillent sur cette enquête, se concentrant sur les motivations du suspect, préparation et associés ». Les policiers récoltent notamment les témoignages « des centaines de personnes qui se trouvaient à proximité au moment de l’attaque », et examinent les images des caméras de vidéosurveillance. « Le lock down du Parlement » a entre-temps été levé, et la police « fait le maximum pour réduire les zones bouclées », a encore précisé Mark Rowley.
« Aujourd’hui, Londres a subi une attaque terrible, près de Parliament Square, que nous traitons comme une attaque terroriste », avait précédemment communiqué le maire de la ville. Il a expressément rendu hommage à l’officier de police non-armé qui a été poignardé par l’assaillant. « Un officier de la Metropolitan Police qui faisait son devoir, protégeant notre ville, fait, tragiquement, partie des victimes. Mes pensées vont à sa famille ce soir ».
Sadiq Khan et Scotland Yard ont précisé mercredi soir que des policiers supplémentaires, armés et non-armés, seront déployés dans les rues avec effet immédiat. Il s’agit « d’une mesure de précaution pour les prochains jours, pour assurer une présence visible et rassurante à travers le pays », selon les mots de Mark Rowley. La mesure « continuera aussi longtemps qu’il le sera nécessaire ».
Sadiq Khan, qui a posté son message aux citoyens sur le compte Twitter officiel du maïorat de la ville, a finalement appelé « tous les Londoniens, et tous les visiteurs, à ne pas être inquiets ». « Notre ville reste l’une des plus sûres au monde », assure-t-il. « Londres est la ville la plus merveilleuse du monde, et nous faisons face, ensemble, à ceux qui tentent de nous nuire et de détruire notre mode de vie. Nous l’avons toujours fait, et nous continuerons toujours à le faire. Les Londoniens ne seront jamais intimidés par le terrorisme », a-t-il conclu.

Partager l'article

23 mars 2017 - 04h15