Abdeslam pourra encore être temporairement remis à la Belgique si nécessaire

Le ministre de la Justice Koen Geens (CD&V) ne fait pas de commentaires sur la remise de Salah Abdeslam à la France mercredi. Son cabinet souligne toutefois qu’il pourra encore être temporairement remis à la Belgique si cela s’avère nécessaire. La remise à la France de l’un des principaux suspects des attentats à Paris ne pose pas de problème pour l’enquête belge, souligne-t-on au cabinet du ministre. “Si la présence de Salah Abdeslam en Belgique est requise, par exemple pour une comparution devant la justice belge, la loi prévoit qu’il pourra être remis temporairement à la Belgique.”

Partager l'article

27 avril 2016 - 16h15