facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Abbas dément s'inquiéter d'un effondrement de l'Autorité palestinienne

Le président palestinien Mahmoud Abbas a exclu mercredi l’éventualité d’un effondrement de l’Autorité palestinienne, confrontée à de nombreuses difficultés. M. Abbas, âgé de 80 ans, s’exprimait à Bethléem, en Cisjordanie occupée, pour la première fois en public depuis que des rumeurs se sont propagées la semaine dernière sur une dégradation de son état de santé.
L’Autorité palestinienne a démenti ces rumeurs, tandis que le président n’a pas évoqué cette question, tout en apparaissant en bonne forme.
Selon les médias israéliens, le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a préparé un plan d’urgence pour faire face à un éventuel effondrement de l’Autorité palestinienne.
« J’ai entendu beaucoup de choses ces derniers jours sur l’Autorité, la destruction de l’Autorité, l’effondrement de l’Autorité (…) L’Autorité constitue une de nos réussites à laquelle nous ne renoncerons jamais », a lancé Mahmoud Abbas.
« Ne rêvez pas à son effondrement, n’osez même pas en rêver », a-t-il ajouté au cours d’une conférence de presse organisée à l’occasion d’un repas marquant le Noël célébré jeudi par les chrétiens orthodoxes.
L’Autorité palestinienne, établie à la suite des accords d’Oslo conclus avec Israël en 1993, était censée être un organisme temporaire jusqu’à la création d’un Etat palestinien de plein droit.
Sa direction apparaît aujourd’hui de plus en plus déconnectée des jeunes Palestiniens qui ne voient pas venir l’Etat auquel ils aspirent.
L’Autorité est par ailleurs confrontée à de graves problèmes financiers et sa coopération sécuritaire avec Israël est vivement critiquée.
La déclaration de M. Abbas intervient en outre alors que des attaques individuelles à coups de couteau ou de voitures bélier de Palestiniens se sont multipliées depuis trois mois contre des Israéliens.
Lors d’un récent sondage, les deux tiers des Palestiniens affirment qu’ils croient qu’un soulèvement armé servirait mieux les « intérêts nationaux » que des négociations avec Israël préconisées par Mahmoud Abbas.
Interrogé sur ce qui pourrait succéder à l’Autorité palestinienne, le président Abbas a répondu que « l’Autorité est là, et après il y a un Etat. Personne n’a d’autres scénarios, et nous n’accepterons aucun autre scénario de qui que ce soit ».

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

17 août 2017 De l'argent offert à la victime présumée de Grace Mugabe pour classer l'affaire

La victime présumée de l’épouse du président zimbabwéen Robert Mugabe, soupçonnée de coups et blessures en Afrique du Sud, s’est vu offrir de l’argent pour « classer l’affaire », a affirmé jeudi l’avocat de la jeune femme. « La famille (de Gabriel lire plus

Belga

17 août 2017 Les Emirats vont fournir 15 miilions de dollars par mois à Gaza

Les Emirats arabes unis vont fournir 15 millions de dollars par mois à Gaza, a annoncé jeudi un responsable palestinien, alors que le Hamas au pouvoir dans l’enclave palestinienne se rapproche de Mohammed Dahlane, rival du président palestinien. Ex-homme fort du Fatah, le parti lire plus

Belga

17 août 2017 L'ONU espère lancer de "vrais et substantiels" pourparlers sur la Syrie en octobre à Genève

L’envoyé spécial de l’ONU pour la Syrie a déclaré jeudi qu’il espérait lancer de « vrais et substantiels » pourparlers de paix sur la Syrie en octobre à Genève, afin de laisser le temps à l’opposition de définir une stratégie plus p lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: "Toutes les exploitations avicoles ont été contrôlées en Belgique"

L’ensemble des exploitations de poules pondeuses ont été contrôlées depuis la première détection de fipronil dans des oeufs début juin, a indiqué jeudi le ministre fédéral de l’Agriculture Denis Ducarme (MR) à la Chambre lire plus

Belga

17 août 2017 La culture américaine "mise en pièces" par les retraits de statues, juge Donald Trump

Le président américain Donald Trump a estimé jeudi que la culture et l’histoire américaines étaient « mises en pièces » par les retraits de statues célébrant des personnages de la confédération sudiste. « Triste de voir l’histoire et lire plus

Belga

17 août 2017 Oeufs contaminés: l'opposition demande à consulter le rapport transmis par l'Afsca à Willy Borsus

Plusieurs membres des commissions Economie et Santé publique réunies à la Chambre ont réaffirmé jeudi leur volonté de consulter le rapport que l’Agence fédérale pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) avait transmi lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/