79 morts et peut-être davantage dans l'incendie de la tour d'habitation à Londres

L’incendie d’une tour de logements sociaux la semaine dernière à Londres a fait 79 morts ou présumés morts, un bilan qui pourrait encore s’aggraver, a déclaré lundi un chef de la police, Stuart Cundy. Il a ajouté que le bilan de ce terrible incendie, survenu dans la nuit de mardi à mercredi dernier, pourrait encore grimper, la liste des disparus n’étant pas définitive. Le précédent bilan faisait état de 58 morts ou disparus présumés morts dans l’incendie de la tour Grenfell, située dans le plus riche quartier de Londres, Kensington et Chelsea.

M. Cundy a précisé que les recherches se poursuivaient, en coopération avec les secours, pour retrouver les corps des victimes dans la tour de 24 étages qui a pu être explorée jusqu’au dernier étage après stabilisation de la structure et des sols par des équipes spécialisées.

Pour le moment, seules cinq victimes ont été identifiées et quatre nommées.

Sept Marocains figurent probablement parmi les victimes, a annoncé le ministère marocain des Affaires étrangères.

Une minute de silence a été observée lundi à 10H00 GMT à travers le pays en hommage aux victimes, majoritairement de milieux modestes.

La Première ministre conservatrice Theresa May a aussi annoncé le déblocage d’urgence de 5 millions de livres en faveur des survivants, qu’elle promet de compléter « si nécessaire ». Elle a également reconnu que le soutien initial apporté aux familles à la rue depuis l’incendie était « insuffisant », et a annoncé le déploiement de personnels supplémentaires sur place ainsi que la promesse de reloger sous trois semaines les habitants de la tour dans le borough de Kensington et Chelsea ou à proximité.

Partager l'article

19 juin 2017 - 20h30