5.000 dollars pour mettre le grappin sur des voleurs de crèmes glacées

Qui vole un oeuf, vole un boeuf. Excédé par l’explosion des vols de crèmes glacées à New York, un milliardaire offre depuis vendredi une récompense de 5.000 dollars à quiconque permettra d’arrêter les filous et de mettre fin aux larcins. John Catsimatidis, propriétaire de la chaîne d’épiceries Gristedes, a écrit sur Twitter que « les voleurs de crèmes glacées font des ravages dans les supermarchés de New York », reprenant le titre d’un article du New York Post qu’il a partagé.

« Gristedes 5.000 dollars récompense arrestation & procès des voleurs de glaces », a-t-il ensuite écrit dans un style télégraphique, accompagnant son deuxième tweet de photos de personnes avec des caddies remplis de pots de glaces.

La police new-yorkaise a confirmé la tendance avec 250 plaintes enregistrées concernant ces larcins ainsi que 130 arrestations en 2016 et assuré à l’AFP « travailler étroitement avec les revendeurs pour lutter contre les vols de crèmes glacées ».

La récompense promise par le magnat, qui possède une trentaine d’épiceries dans la « Grosse pomme », coïncide avec une vague de grande chaleur dans la ville de la cote Est américaine, qui devrait se prolonger jusqu’au 14 août avec des températures culminant à 43 degrés Celsius.

La fortune de John Catsimatidis, un autodidacte de 67 ans qui a immigré avec sa famille à New York depuis la Grèce lorsqu’il était encore bébé, est estimée par Forbes à 3,4 milliards de dollars.

Partager l'article

12 août 2016 - 17h50