330 à 560 euros par an à payer pour les panneaux photovoltaïques

Selon le projet de méthodologie tarifaire adopté vendredi par le régulateur wallon de l’énergie (Cwape), les propriétaires de panneaux photovoltaïques devront payer 330 à 560 euros par an pour leur utilisation réelle du réseau, rapporte L’Echo mardi. Environ 131.000 ménages de « prosumers », des consommateurs aussi producteurs d’électricité, sont concernés.
Ce tarif, qui sera exprimé en euros par kWe, vise à faire payer au prosumer des coûts identiques à ceux qu’il supporterait s’il devait payer les frais de réseaux pour toute l’électricité qu’il produit et qu’il n’autoconsomme pas, rapporte L’Echo.
Le projet de méthodologie tarifaire, soumis pour l’instant à consultation, devrait s’appliquer à tous les gestionnaires de réseau de distribution d’électricité et de gaz wallons à partir du 1er janvier 2019.
Les estimations de L’Echo sont confirmés par la Cwape comme l’ASBL TPCV (Touche pas à mes certificats verts), et varient selon les régions en Wallonie. « Nous estimons cette tarification disproportionnée par rapport aux bénéfices du photovoltaïque », réagit Régis François, président de TPCV. Les premières victimes vont être, souligne-t-il, les propriétaires de pompes à chaleur, dont les installations sont de taille plus importante, et qui vont donc payer davantage.

Partager l'article

04 avril 2017 - 07h20