17e Gala de boxe de Gand – Ismail 'Cool' Abdoul vainqueur aux points pour ses adieux au ring

Le mi-lourd (- 79,378 kg) Ismail Abdoul, 39 ans, a disputé comme il l’avait promis à sa (future) femme Charlotte, le 99e et tout dernier combat de sa carrière de boxeur professionnel, vendredi soir sur le ring du Topsporthal Vlaanderen, où s’est tenu le 17e Gala de boxe de Gand. Il en est descendu avec une 59e victoire à son palmarès, obtenue aux points en 6 x 3 contre le Finlandais Janne Forsman. Le champion de Belgique a largement dominé les deux premiers rounds. Au 3e il a même fait vaciller son adversaire grâce à un uppercut suivi d’un crochet gauche. Au 4e le Finlandais a été compté après avoir mis le genou gauche à terre suite à un terrible crochet gauche.
Bref la victoire d’Abdoul qui a été ovationné par son public à sa descente du ring, ne souffre aucune discussion: 60-53, 60-53 et 60-52. Il en a profité pour demander Charlotte en mariage sous les hourrah.
Les super-légers (- 63,503 kg) Meriton Karaxha et Jean-Pierre Bauwens s’étaient auparavant mesurés en 8 x 3 en début de soirée. Karaxha se déchaîna dès le premier coup de gong, bousculant littéralement Bauwens. Mais ce dernier en appela dès le 2e round à sa technique pour maîtriser l’ouragan qui restait toutefois violent, en particulier au 3e round où Karaxha réussit en effet quelques fameux coups droit. Il se trouva ensuite à son tour sérieusement malmené au 5e round et pour finir, en fut réduit à tenter le k.o dans la dernière reprise pour éviter la défaite. En vain, Bauwens l’emportant 78-74, 78-74 et 79-73. Il s’agit de sa 39e victoire.
Le duel très attendu des super-welters (- 69,853 kg) a vu la victoire – la 37e en 40 combats -, de Sasha Yengoyan, par k.o technique au 5e des 8 rounds, sur le Polonais Artem Karpets.
A noter enfin le succès aux points en dames d’Elfi Philips contre la Française Bilitis Gaucher.

Partager l'article

30 avril 2016 - 03h40