facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

11-septembre: veto d'Obama sur une loi autorisant des poursuites contre Ryad

Le président américain Barack Obama a opposé vendredi son veto à une loi autorisant les proches des victimes du 11-Septembre à poursuivre l’Arabie saoudite, a indiqué la Maison Blanche. M. Obama estime que cette loi affaiblirait le principe d’immunité qui protège les Etats (et leurs diplomates) de poursuites judiciaires et risque, par un effet boomerang, d’exposer les Etats-Unis à des poursuites devant divers tribunaux à travers le monde.
« Je comprends le désir de justice des familles (des victimes) et je suis déterminé à les aider dans cet effort », explique le président américain dans un courrier adressé au Sénat. Cependant, ajoute-t-il, signer cette loi « aurait un impact néfaste sur la sécurité nationale des Etats-Unis ».
En signant ce veto, M. Obama engage un bras de fer périlleux avec le Congrès qui pourrait lui infliger un cinglant camouflet à quelques mois de son départ du pouvoir.
Si les deux tiers des élus se rassemblent derrière le texte, ils pourront en effet surmonter le véto présidentiel et la loi entrera en vigueur.
L’exécutif américain est à la manoeuvre sur Capitol Hill, en particulier auprès des représentants démocrates, pour s’assurer que le cap fatidique ne soit pas atteint. Et dénonce les petits calculs politiques des élus qui expriment « en privé » des réserves mais votent pour le texte, les yeux rivées sur les élections du 8 novembre (scrutin présidentiel mais aussi renouvellement d’une partie du Congrès).
Chuck Schumer, sénateur démocrate de New York où la loi a évidemment un résonance particulière, a immédiatement regretté une décision « décevante », prédisant qu’elle serait rapidement rejetée par le Congrès. « Si les Saoudiens n’ont rien fait de mal, ils ne devraient pas craindre cette loi. S’ils sont coupables dans les attentats du 11-septembre, ils devraient rendre des comptes », a-t-il estimé.
« Les familles des victimes méritent que la justice passe et la justice pour ces familles ne devrait pas être jetée aux orties pour des raisons diplomatiques », a-t-il poursuivi.
Le texte, baptisé « Justice Against Sponsors of Terrorism Act » (« Justice contre les sponsors d’actes de terrorisme »), a suscité une levée des boucliers chez les monarchies du Golfe qui ont mis en garde contre « un grave précédent ».
Ces dernières entretiennent des relations déjà tendues avec l’administration Obama à qui elles reprochent, entre autres, d’avoir réintégré l’Iran, grand rival chiite, dans le jeu diplomatique.
Quinze des 19 auteurs des attentats du 11-Septembre étaient des Saoudiens mais l’implication de l’Arabie saoudite, alliée des Etats-Unis, n’a jamais été démontrée.

Abonnez-vous à nos newsletters

Fil d'actu Toutes les dépêches

16 janvier 2017 CAN 2017 – La RD Congo bat le Maroc et prend la tête du groupe C

La RD Congo a battu le Maroc 1-0 dans le deuxième match de la première journée du groupe C de la Coupe d’Afrique des Nations de football (CAN 2017) lundi soir à Oyem, au Gabon. Junior Kabananga (ex-Anderlecht, Beerschot, Roulers et CS Bruges) a inscrit l’unique but du mat lire plus

Belga

16 janvier 2017 Yémen: 10.000 civils tués, selon l'ONU dont l'envoyé a rencontré le président

Le médiateur des Nations unies pour le Yémen s’est rendu lundi à Aden pour s’entretenir avec le président Abd Rabbo Mansour Hadi, au moment où l’organisation internationale a estimé que 10.000 civils avaient été tués depuis mars 2015, a lire plus

Belga

16 janvier 2017 Publifin – Claude Parmentier a reçu plus de 153.000 euros brut comme administrateur de Nethys

Claude Parmentier, chef de cabinet adjoint du ministre wallon des Pouvoirs locaux, Paul Furlan, a touché depuis le 28 juin 2013 plus de 153.000 euros brut, comme administrateur de Nethys SA (Voo, BeTV, L’Avenir…), la société opérationnelle de l’intercommunale Publifin, lire plus

Belga

16 janvier 2017 L'Arabie saoudite optimiste quant à l'arrivée de Trump

L’Arabie saoudite est « optimiste » quant à l’arrivée de Donald Trump à la Maison Blanche et « a hâte de travailler » avec sa nouvelle administration, a assuré lundi le ministre saoudien des Affaires étrangères Adel Al-Jubeir. « Lorsque nous voyons les gran lire plus

Belga

16 janvier 2017 "Troubled times", le nouveau clip anti-Trump du groupe Green Day

Le groupe de punk rock américain Green Day a relancé ses attaques lundi contre le président élu des Etats-Unis Donald Trump, avec un clip de sa chanson « Troubled Times » présageant un régime autoritaire et un pays à feu et à sang. Dévoil lire plus

Belga

16 janvier 2017 Hollande: l'UE "n'a pas besoin de conseils extérieurs pour lui dire ce qu'elle a à faire"

Le président français François Hollande a fermement répliqué lundi au président élu américain Donald Trump, qui a critiqué l’Union européenne, déclarant que celle-ci n’avait « pas besoin de conseils extérieurs pour lu lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/