Zuhal Demir annonce trois centres pour les personnes handicapées après des violences sexuelles

La secrétaire d’État à l’Égalité des chances et aux Personnes handicapées, Zuhal Demir, a annoncé vendredi l’ouverture le 9 novembre prochain de trois centres pour soigner les personnes souffrant d’un handicap mental à la suite de violences sexuelles à Bruxelles, Liège et Anvers.

Les victimes pourront s’y rendre pour faire une déclaration qui sera enregistrée avec des moyens audio-visuels et recevoir le soutien nécessaire sur les plans médicaux, psychologiques et judiciaires. Ces centres fonctionneront à titre expérimental pendant un an avant une évaluation scientifique, a précisé Mme Demir (N-VA) au cours d’une journée d’étude organisée à Bruxelles, précisant qu’elle s’y rendrait en visite le 9 novembre.

La secrétaire d’État a expliqué dans un communiqué que les personnes souffrant d’un handicap mental et victimes de violences sexuelles nécessitaient une attention particulière et une écoute avec tact. “Les personnes avec un handicap mental, tant les enfants que les jeunes et les adultes, sont plus souvent victimes d’abus sexuels que les autres”, a-t-elle souligné.

Mme Demir a cité vendredi une étude qui indiquent que 61% des femmes et 23% des hommes souffrant d’un handicap mental ont été victimes à des degrés divers, depuis des attouchements jusqu’au viol, de tels actes, souvent à répétition et par des proches ou des personnes connues.

Avec Belga – Photo : Belga

Partager l'article

20 octobre 2017 - 19h50