Sur BX1 TV Maintenant : "FOUtsal"

L’expo « Les clichés allemands (1917-1918) » s’ouvre au Parc royal

expo_cliches_allemandsL’Institut royal du Patrimoine artistique (IRPA) a inauguré mercredi, dans le Parc royal à Bruxelles, l’exposition « Les clichés allemands (1917-1918) », en présence de la secrétaire d’État à la Politique scientifique Zuhal Demir. Elle restera visible jusqu’au 17 septembre prochain.

Plus de 10.000 prises de vues ont été réalisées dans les deux dernières années de la guerre par une trentaine de photographes, historiens de l’art et architectes allemands. En 1925 et 1927, l’Etat belge a acheté les négatifs originaux et a confié cette collection à l’IRPA dès sa création en 1948.

Des photos numérisées

Ces trois dernières années, des experts ont numérisé en haute définition l’ensemble des photos, disponibles en ligne sur http://balat.kikirpa.be. Cette préservation numérique du patrimoine historique, les recherches notamment en Allemagne et les expositions pour commémorer les 100 ans de la Première Guerre mondiale ont été rendues possibles grâce au subside de la Loterie nationale, qui avoisine les 400.000 euros.

Une centaine de clichés exposés

Dans le Parc royal, une centaine de clichés sur toute la Belgique sont exposés à travers 4 chapitres, centrés sur la technique utilisée, sur la propagande, sur les informations historiques contenues dans les photographies et sur la comparaison avec des images actuelles prises par l’IRPA. « C’est une photographie, au propre comme au figuré, de l’état de l’art en Belgique il y a 100 ans », commente Marie-Christine Claes, docteur en histoire de l’art, promoteur du projet à l’IRPA.

En Flandre, des expositions similaires ouvriront en juin pour plusieurs mois dans le domaine provincial de Raversijde, dans le jardin du STAM à Gand, au musée Mayer van den Bergh à Anvers, au jardin du Cloître du Bastion des Anges à Tildonk ainsi qu’à la fin de l’année à Hasselt. Lors des journées du patrimoine du 10 septembre, 44 clichés seront exposées dans le Limbourg.

Des événements similaires seront organisés en Wallonie à l’été 2018. Une application (www.apppatrimoine.be) permet de découvrir les clichés pris par les Allemands en se promenant à Anvers, Arlon, Bruges, Bruxelles, Gand, Hasselt, Liège, Louvain, Mons, Namur et Wavre.

(Belga)