La démission d’Yvan Mayeur est sur toutes les lèvres

Les demandes de démission du bourgmestre socialiste Yvan Mayeur émanent de toute part.  Céline Frémault, Pascal Smet, Bianca Debaets, Zakia Khattabi ,… tous revendiquent son départ.

Le bourgmestre de Bruxelles est au cœur des récentes révélations sur la gestion controversée du Samusocial à Bruxelles. Il aurait notamment, avec l’ex-patronne de l’association Pascale Peraïta, perçu en 2014 et 2015 deux tiers du budget prévu pour les administrateurs de cette asbl.

Céline Frémault (cdH) estime que poser la question de sa démission, c’est déjà y répondre

La Ministre cdH Céline Frémault estime que le rapport met en avant de véritables problèmes de gestion, de transparence et de bonne gouvernance.

Selon elle : « Il (Mayeur) a laissé le bateau Samusocial partir à la dérive. Donc poser la question de sa démission, c’est déjà y répondre ! »

Le ministre bruxellois Pascal Smet (sp.a) demande à Yvan Mayeur de démissionner

Le ministre bruxellois de la Mobilité Pascal Smet (sp.a) demande la démission du bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur (PS). « La situation est inacceptable et moralement répréhensible. M. Mayeur doit prendre ses responsabilités dans les heures qui viennent », affirme jeudi le socialiste flamand sur le réseau social Twitter.

Bianca Debaets (CD&V) exige la démission de son poste de bourgmestre

Bianca Debaets, Secrétaire d’État au sein du Gouvernement bruxellois et conseillère communale de l’opposition à la Ville de Bruxelles, demande dans un communiqué de presse qu’Yvan Mayeur démissionne de son poste de bourgmestre. “Il y a une énorme rupture de confiance entre les habitants de la Ville de Bruxelles et le bourgmestre Yvan Mayeur. Je demande à nouveau que Monsieur Mayeur choisisse de sauver son honneur et qu’il démissionne de son poste de bourgmestre.”

Bianca Debaets espère que la commission parlementaire apportera la totale transparence. “Il semble de plus en plus évident que des moyens destinés pour aider les plus faibles ont été utilisés sans gêne à des fins d’enrichissement personnel. La position d’Yvan Mayeur comme bourgmestre de la Ville de Bruxelles n’est plus tenable et il doit démissionner.

Ecolo demande au bourgmestre Yvan Mayeur de faire un pas de côté

La co-présidente d’Ecolo Zakia Khattabi appelle le bourgmestre socialiste de Bruxelles Yvan Mayeur à démissionner de son poste. « Les Bruxellois méritent autant d’égard que ses camarades », a-t-elle indiqué jeudi à l’agence Belga, alors que M. Mayeur a annoncé dans les colonnes du quotidien Le Soir qu’il se mettait en réserve de toutes les instances du PS « pour ne pas embarrasser le parti ».

L’Open Vld estime que ce pas de côté constituerait une évidence

L’Open Vld demande à son tour à Yvan Mayeur de démissionner de son poste de bourgmestre de Bruxelles, après les révélations sur la gestion controversée de l’asbl Samusocial. Les libéraux flamands, dans la majorité au conseil communal bruxellois, estime que ce pas de côté constituerait une évidence.

Rudi Vervoort (PS) demande à Mayeur de se poser la question de sa démission

Le ministre président bruxellois Rudi Vervoort (PS) demande au bourgmestre de Bruxelles Yvan Mayeur d’envisager sa démission, a-t-il indiqué jeudi matin sur les ondes de La Première, tout en précisant qu’il ne la lui demandait pas à l’heure actuelle.

Pour DEFI, la majorité PS-MR doit tirer les conclusions du scandale

Pour Fabian Maingain, chef de file DéFI à la Ville de Bruxelles, le scandale du Samusocial révèle, une fois de plus, que la majorité PS-MR et ses partenaires flamands ont, par une succession d’affaires, porté atteinte à la réputation de la Ville et mis à mal la bonne gestion des affaires publiques.

« La majorité doit sans délai se remettre en cause et provoquer un changement de direction, tant au Collège qu’au CPAS. Ni Monsieur Mayeur, ni Madame Pereïta, pas plus que Monsieur Courtois, n’ont encore la crédibilité pour diriger la capitale du pays. A défaut, la Région devra placer la Ville sous contrôle et envisager d’y envoyer un commissaire spécial. »

Le MR attend la commission d’enquête

Le MR de Bruxelles continue à demander la transparence dans le dossier du Samusocial et attend la commission d’enquête, a indiqué jeudi matin le premier échevin libéral Alain Courtois à l’agence Belga, alors que plusieurs mandataires d’autres partis demandent la démission du bourgmestre Yvan Mayeur (PS).

« Notre position reste la même. Nous avons demandé la transparence dans le dossier du Samusocial. Nous attendons que la commission d’enquête fasse son travail. Je rappelle d’ailleurs qu’il n’y a pas de représentant MR au sein de cette asbl qui ne dépend pas de la Ville », a affirmé M. Courtois. Pour le premier échevin, « il appartient à chacun de prendre ses responsabilités. Nous n’entendons pas agir dans la précipitation car il y a assez d’exemple où celle-ci a été mal inspirée ». « Nous avons une majorité et il y aura une majorité lors du prochain conseil (ndlr: prévu le 26 juin). Calme, repos, et arrêt sur image », a-t-il conclu.

(Avec Belga)

Partager l'article

08 juin 2017 - 13h49