facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Des avocats ont manifesté contre la restriction de l’aide juridique au Cabinet Geens

palaisUne cinquantaine d’avocats ont manifesté mardi matin dès 08h30 devant le cabinet du ministre de la Justice Koen Geens pour dénoncer les conséquences sociales de la réforme de l’aide juridique, entrée en vigueur le 1er septembre dernier. Les participants ont symboliquement bloqué l’entrée pendant quelques minutes. Des slogans comme « Justice pour tous » et « Austérité partout, justice nulle part » ont été scandés. Cette mobilisation a été initiée par l’association Syndicat des Avocats pour la Démocratie (SAD). Si l’ordre n’a pas appelé à cette action, il a donné son aval pour porter la toge. Le trésorier de l’Ordre des Barreaux francophones et germanophone (OBFG) était présent. « Les paperasseries à remplir pour avoir accès à un avocat sont devenues tellement insensées que beaucoup de justiciables se découragent« , dénonce l’avocate Marie Doutremont. « Par exemple, on demande à quelqu’un à la rue de démontrer de quoi il survit depuis trois mois, de rassembler des témoignages, des attestations… Limiter l’accès pour tous à la justice est inquiétant pour le fonctionnement démocratique d’une société. Comme l’avocat n’est pas du tout indemnisé pour toutes ces démarches de désignation, il se décourage aussi. On a de moins en moins d’avocats qui acceptent encore de travailler dans le cadre de l’aide juridique. Par exemple, la section surendettement du bureau d’aide juridique de Bruxelles a vu son nombre de membres divisé par 2 voire 3 depuis l’entrée en vigueur de la réforme« .

Les avocats appellent à une aide juridique financée par l’Etat et la constitution d’un fonds assumé par l’ensemble des autres justiciables. « L’aide juridique repose sur des stagiaires qui ont besoin de se faire la main ou des avocats qui travaillent par conviction, mais on ne peut pas faire reposer tout un service public sur l’engagement et l’idéalisme de quelques-uns. Avec la réforme, on n’a aucune vision sur la valeur du point, qui conditionnera notre paiement dans deux ans. Dans des matières, il y a eu une révision à baisse. Par exemple, il y a eu une intervention du Cabinet de Theo Francken dans un objectif politique de décourager les recours en matière de droits des étrangers« . (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

27 juin 2017 Demandes d'asile – Une association dénonce l'absence illégale d'accueil des demandeurs multiples

Les demandeurs d’asile qui introduisent une demande après en avoir vu une précédente refusée n’ont plus droit à l’accueil et à l’accompagnement, alors que cet accueil est prévu par les législations belge comme européenne, dénonce lire plus

Belga

27 juin 2017 Conflit en Syrie – De "potentiels" préparatifs d'attaque chimique selon Washington, qui menace Damas

Les Etats-Unis ont identifié de « potentiels » préparatifs d’attaque à l’arme chimique par le régime de Bachar al-Assad en Syrie et menacent Damas de lui faire payer le « prix fort » si cette attaque avait lieu, a annoncé lundi la Maison Blanche. « Les Etats-Unis ont id lire plus

Belga

27 juin 2017 Brésil: le président Temer formellement accusé de corruption

Le procureur-général du Brésil, Rodrigo Janot, a présenté lundi à la Cour Suprême (STF) une demande de mise en accusation formelle contre le président Michel Temer pour corruption passive, une procédure inédite qui pourrait le forc lire plus

Belga

27 juin 2017 Samusocial – Le cdH compare le silence promis par Pascale Peraïta à un "coup de poignard"

Benoît Cerexhe, chef de groupe cdH au parlement bruxellois, a estimé lundi soir que l’annonce de l’ex-présidente du CPAS de la Ville de Bruxelles Pascale Peraïta, selon laquelle elle garderait le silence face à la commission d’enquête sur le Samusocial, est « un lire plus

Belga

27 juin 2017 USA: Trump reçoit Modi, loue une relation qui n'a jamais été "aussi forte, aussi bonne"

Le président américain Donald Trump a souligné lundi la solidité des liens entre les Etats-Unis et l’Inde, assurant le Premier ministre Narendra Modi qu’il avait « un véritable ami » à la Maison Blanche. « C’est un honneur d’accueillir le dirigeant de la plus g lire plus

Belga

27 juin 2017 Colombie: la guérilla des Farc a achevé la remise de ses armes, annonce l'Onu

La guérilla colombienne des Forces armées révolutionnaires (Farc, marxistes) a achevé la remise de ses armes à la mission de l’ONU sur place, en conformité avec l’accord de paix qui met fin à plus d’un demi-siècle de conflit, a annoncé l lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/