Mieux gérer son stationnement à Bruxelles grâce aux applications pour smartphones !

Développement de la technologie oblige, les développeurs d’applications pour smartphones se sont penchés bien entendu sur le problème du stationnement en ville. Résultat : tant sur l’Apple Store que sur Google Play, on trouve des applications qui vous aident assez facilement à dénicher un parking couvert à Bruxelles, une place en surface, payante ou gratuite, ou même un garage chez un particulier. Sans oublier les modes de paiement intégrés. Plus besoin donc de se lester de pièces de monnaie pour les parcmètres.

La plupart de ces applications intègrent également les parkings et stationnements dans quelques grandes villes européennes.

Elles fonctionnent généralement sur la géolocalisation. Il est donc impératif de l’accepter sur votre smartphone pour profiter pleinement du service proposé.

Impossible d’être exhaustif ; mais nous passons ici en revue, une grosse dizaine d’applications. Bien assez pour trouver une place de stationnement sans problème !

parking.brussels

L’application est éditée par parking. brussels, l’agence bruxelloise du stationnement. Très belle application qui reprend les parkings publics uniquement en Région bruxelloise. Très aisée à manipuler, elle vous indique le parking le plus proche, les heures d’ouverture, l’adresse, les tarifs par heure, tous les services offerts (toilettes, borne de rechargement, moyens de paiement) et même les dimensions, longueur, largeur et hauteur des emplacements. Géolocalisation. Les parkings ouverts sont en vert, et les parkings complets en rouge. Pratique.

cPark

cPark est une application communautaire alimentée par les utilisateurs. Elle reprend via des codes de couleurs, les différentes zones de parking et surtout les modalités de paiement. La zone rouge correspond à du parking payant de courte durée ; orange, à du parking payant ; bleue à l’usage du disque ou encore verte pour le parking gratuit. Zone par zone, on vous communique les tarifs, le maximum autorisé, ou encore les jours et heures auxquels vous devez vous acquitter du paiement. C’est assez bien fait. Plus question avec l’appli de ne pas connaître les modalités du stationnement que vous occupez. L’appli offre un tableau du risque de contrôle en fonction de la journée. Mais mal alimenté, ce tableau n’est souvent que de peu d’utilité.. Un bouton + vous permet de partager des informations avec la communauté.

ParkMe

ParkMe recense les parkings publics à Bruxelles et vous annonce très clairement les tarifs pour une ou plusieurs heures. Mais aussi pour plusieurs jours ou par mois. Indique également le niveau de remplissage de l’endroit pour éviter les mauvaises surprises. Toutes les commodités du parking choisis sont renseignées. C’est particulièrement pratique pour les adeptes de la voiture électrique, à la chasse à la borne de rechargement. Idem pour l’accessibilité par les Personnes à Mobilité Réduite. L’application, vous l’aurez compris, est très similaire à celle de Parking. Brussels,

Parkopedia

Chouette application très claire qui se centre sur la localisation des parkings (rectangle de couleur) et des zones de stationnement dans la rue (rond de couleur) dans toute l’Europe et au-delà (52 pays !). Pratique donc pour les voyages à l’étranger ou en vacances. Elle vous indique via, un code couleur, la gratuité ou la fourchette du montant à payer. Pour Bruxelles, il faut malheureusement introduire commune par commune. Bruxelles étant la Ville de Bruxelles et non la Région. Certaines fonctions comme la disponibilité des places en temps réel nécessite l’abonnement Premium (5,49 euros)

Zenpark

L’application Zenpark est d’une autre nature. Il s’agit ici de stationner dans un parking privé, mis à disposition par le propriétaire. Il faut donc s’inscrire obligatoirement (gratuit) et donner un dépôt de garantie (29 euros) pour la télécommande qui vous ouvrira les précieuses portes du stationnement. Les places proposées sont surtout localisées en France. Assez peu ou pas du tout dans les grandes villes belges, même si les concepteurs promettent l’ouverture de nouvelles places chaque jour.

Yellowbrick

Nous changeons encore d’utilisation avec l’application Yellowbrick. Elle vous permet après inscription, de choisir une plage de stationnement et de la payer à la minute près via le portable ou internet. Plus besoin donc de chercher l’horodateur, et de s’y rendre. II n’y a qu’une quinzaine de villes en Belgique qui utilisent le système, dont à Bruxelles, les communes d’Uccle, Schaerbeek, Jette, et Evere. Il y a des frais d’utilisation, notamment pour l’enregistrement (10 euros) et pour l’utilisation (varient selon abonnement ou pas).

Interparking

Les gestionnaires de parcs de parkings publics ont leurs propres applications également. Dont Interparking, très présent à Bruxelles. Reprend donc tous les parkings de la marque. Possibilité de réserver une place (via le site web), de connaître tous les prix et même de simuler une période de stationnement selon l’endroit choisi et la durée. L’application indique le nombre de places et toutes les commodités proposées.

Indigo

Même principe pour le gestionnaire Indigo qui possède moins de parkings à Bruxelles que son concurrent. L’application est simple et même très (trop ?) sobre. Fiche par parking, localisation, prix, heures d’ouvertures. Intéressant : le nombre de places libres disponibles clairement en temps réel. Pratique ! Par contre, nous n’avons pas trouvé les commodités proposées, à par les ascenseurs et la hauteur maximale autorisée.

Q-Park

Même simplicité pour Q-Park. Liste des parkings, heures d’ouverture, prix, hauteur d’accès, nombre de places, possibilité de localiser son véhicule comme bon nombre d’autres applications. Les commodités ne sont pas proposées.

Parkmobile

Système de payement à la minute près par mobile comme pour Yellowbrixk. Disponible surtout en Flandre, dans quelques villes wallonnes…..et à Anderlecht. Nécessite une prise d’abonnement et le paiement d’une somme par action. Attention, appli en anglais et en néerlandais uniquement (selon les pages).

Polly

Très conviviale, voire amusante, Polly vous prend par la main et vous amène au parking choisi ou dans la zone de stationnement selon des critères que vous lui fournissez (prix, proximité). Vous indique, comme d’autres appli, le temps nécessaire pour s’y rendre, même à pieds.

MyFlexyPark

Nous terminerons, non par une nouvelle application, mais par un site internet : MyFlexyPark.be. Ici il s’agit d’une part pour les propriétaires de places de parking inutilisées, de mettre leur bien en location ; et d’autre part pour l’automobiliste de réserver ces places à un tarif souvent plus bas que le marché. La location à l’heure ou à la journée, mais aussi pour des périodes beaucoup plus longues. L’avantage ? Optimisation des places de parking privées inutilisées.

Partager l'article

01 juin 2017 - 15h05