Des bus hybrides bientôt appelés à remplacer les anciens véhicules de la Stib

Dès ce mois d’août, la STIB, la Société des Transports intercommunaux de Bruxelles, va tester trois prototypes de bus hybrides standard ; avant de tester en automne, trois autres prototypes de bus articulés.

Ligne 64

Les sociétés IVECO, Solaris  et Volvo, retenues dans l’adjudication, ont donc mis un bus standard à disposition. Ces véhicules transporteront des passagers sur la ligne 64, du dépôt de Haren vers la Porte de Namur. Le but ? Tester les performances techniques et mesure la consommation en situation réelle. Les résultats du test seront mis en rapport avec le coût de chaque véhicule. Le choix du constructeur et la commande devraient intervenir début de l’année prochaine.

 « La ville évolue continuellement: de nouveaux quartiers voient le jour, des centres commerciaux se déplacent, des entreprises déménagent. La STIB s’adapte à ces changements et aux changements futurs en modifiant son réseau là où c’est nécessaire. Ces bus supplémentaires sont indispensables pour mettre en œuvre le nouveau Plan directeur bus, mais aussi pour remplacer les bus qui arrivent tout doucement en fin de service par ces véhicules hybrides, plus écologiques », explique Brieuc de Meeûs, CEO de la STIB.

235 bus hybrides

A terme, la Stib va acquérir 235 bus hybrides qui seront mis en service dans deux ans : 90 standards et 145 articulés, pour remplacer les 120 bus diesel qui arrivent au bout de leur trajectoire.

Un bus hybride fonctionne partiellement à l’électricité. Si le moteur tourne avec du carburant, l’énergie dégagée au freinage et transformée en électricité, qui est utilisée ensuite pour l’accélération

Images et interview : BRUZZ

Partager l'article

08 juin 2017 - 16h16