facebook gplus home menu play rss search tlbxl_b tv twitter youtube

Trop d’immigrés pauvres dans les quartiers précarisés de Bruxelles

canalLes quartiers précarisés de Bruxelles accueillent une partie importante des nouveaux immigrés pauvres. Parallèlement, les politiques publiques encouragent l’installation de nouveaux résidents issus des classes moyennes dans ces quartiers, pour y favoriser la mixité sociale. Au final, « la pression démographique sur ces territoires déjà très denses est énorme », constatent trois géographes de l’ULB dans une étude publiée lundi dans la revue « Brussels Studies ».

L’EXISTENCE D’UN CROISSANT PAUVRE

L’étude réalisée par Gilles Van Hamme, Taïs Grippa et Mathieu Van Criekingen, trois géographes de l’ULB, vise à mieux cerner les mouvements migratoires en Région de Bruxelles-Capitale et leur impact sur l’évolution socio-démographique des quartiers. Les auteurs se sont basés sur des données de la Banque carrefour de la sécurité sociale de 2005 et 2010. Ces données confirment clairement l’existence d’un croissant pauvre, qui va de Saint-Josse à Saint-Gilles en passant par Anderlecht et Molenbeek.

Ces quartiers constituent en partie « des zones de transit accueillant des immigrés récemment arrivés de l’étranger et voyant partir une partie de leurs habitants vers le reste de Bruxelles ou de la Belgique », observent les chercheurs. Mais une part importante de leur population y reste de manière durable et, d’autre part, ceux qui quittent ces quartiers ne sont pas forcément dans un mouvement d’ascension sociale. Au contraire, selon les auteurs de l’étude: ils participent généralement à un processus d‘extension spatiale de la pauvreté vers l’ouest de la Région.

DEUX FOIS MOINS DE PRESSION DÉMOGRAPHIQUE AU SUD-EST

Les territoires bourgeois du sud-est, eux, sont très largement fermés aux dynamiques migratoires, tant intérieures que depuis l’étranger. Ils connaissent une pression démographique deux fois inférieure à la moyenne régionale. De nouvelles politiques de logement s’imposent pour « ne pas faire porter toute la charge de la pression démographique sur les quartiers défavorisés », concluent les géographes de l’ULB. (Belga)

Abonnez-vous à nos newsletters

News liées Toute l'info

Fil d'actu Toutes les dépêches

21 juillet 2017 L'ONU accuse la coalition arabe d'être responsable du raid aérien au Yémen

L’ONU a accusé vendredi la coalition arabe menée par l’Arabie saoudite d’être responsable d’une frappe aérienne contre des civils cette semaine au Yémen, en soulignant qu’il n’y avait pas d’objectifs militaires dans la région visée. Une vingtaine de ci lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ruben Bemelmans rejoint les demi-finales du Challenger de Scheveningen

Si Joris De Loore a été éliminé en quarts de finale, Ruben Bemelmans s’est qualifié pour les demi-finales du tournoi de tennis Challenger de Scheveningen, près de La Haye, aux Pays-Bas, épreuve sur terre battue dotée de 64.000 dollars, vendredi lire plus

Belga

21 juillet 2017 L'Allemagne n'effraiera pas la Turquie avec des "menaces", affirme Erdogan

Le président turc Recep Tayyip Erdogan a affirmé vendredi, en pleine brouille avec l’Allemagne, que son pays ne serait pas effrayé par ses « menaces », et défendu l’indépendance de la justice turque face aux critiques de Berlin. « Ils ne peuvent pas nous faire peur av lire plus

Belga

21 juillet 2017 Une cinquantaine de vacanciers belges devront être relogés à Kos

Une cinquantaine de vacanciers partis de Belgique avec le touropérateur TUI vont devoir être relogés, leur hôtel du centre-ville de Kos, endommagé par le séisme de jeudi soir, ne pouvant plus les accueillir, a indiqué vendredi après-midi Florence lire plus

Belga

21 juillet 2017 Ilie Nastase suspendu plus de trois ans et demi par l'ITF

Ilie Nastase a été suspendu jusqu’en décembre 2020 par l’ITF, pour son attitude grossière et insultante constatées à trois reprises, a annoncé la fédération internationale de tennis vendredi. Ilie Nastase était suspendu provisoire lire plus

Belga

21 juillet 2017 "Pas de Belges parmi les blessés sur l'île de Kos"

« Il n’y a pas de Belges parmi les blessés après le séisme qui a secoué l’île grecque de Kos », selon le European Civili Protection Mechanism, a indiqué vendredi à l’agence Belga Didier Vanderhasselt, porte-parole du SPF Affaires étrangères lire plus

Belga

http://www.vivreici.be/
http://www.hlcoiffure.com/
http://www.celini.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.leopeeters.be/
http://www.cocof.be/
http://www.rtbf.be/vivacite/
http://www.stib-mivb.be/